Dossier de presse : Crayon contre Clavier

Et si la génération « Petite Poucette » née dans le monde des technologies faisait cohabiter avec harmonie, l’écriture millénaire, propre à l’homme, et les avantages pratiques des nouveaux usages liés au numérique ?
L’étude Ifop / Oxford réalisée à l’occasion de la rentrée des classes nous enseigne que les jeunes Français sont attachés à l’écriture manuscrite. Jugée irremplaçable et créditée de nombreuses vertues, elle cohabite avec l’écriture sur clavier qui répond plutôt à des besoins pratiques.
En France, l’école s’engage actuellement dans la voie des équipements numériques d’ici 2018, tandis que les États-Unis et la Finlande renoncent progressivement à l’apprentissage de l’écriture cursive au profit de l’écriture scripte et de la maîtrise du clavier. Pourtant, certains états américains comme la Louisiane et l’Arkansas font marche arrière et l’ont réintégrée dans les programmes scolaires. Cette étude montre que l’écriture a de beaux jours devant elle et reste une valeur forte de notre jeunesse !

Document joint

dossier de presse : crayon vs clavier - PDF - 1.3 Mo

The handwriting brain in middle childhood

Alors que le réseau cérébral supportant l’écriture manuscrite a déjà été défini chez l’adulte, son organisation chez l’enfant n’a jamais été étudiée. Nous avons comparé le réseau d’écriture manuscrite de 23 adultes et 42 enfants (âgés de 8 à 11 ans). Les participants ont été invités à écrire l’alphabet, les jours de la semaine et à dessiner des boucles tout en étant scannés. Le réseau d’écriture précédemment décrit chez l’adulte (cinq régions clés : cortex prémoteur dorsal gauche, lobule pariétal supérieur (SPL), gyri frontal fusiforme et inférieur et cervelet droit) était également fortement activé chez l’enfant. Le gyrus précentral droit et le cervelet antérieur droit étaient plus fortement activés chez les adultes que chez les enfants, tandis que le gyrus fusiforme gauche (FuG) était plus fortement activé chez les enfants que chez les adultes. Enfin, nous avons constaté que, contrairement aux adultes, les enfants recrutaient des régions préfrontales pour compléter la tâche d’écriture. Ceci constitue la première enquête comparative des corrélats neuronaux de l’écriture chez les enfants et les adultes. Nos résultats suggèrent que le réseau soutenant l’écriture manuscrite est déjà établi au milieu de l’enfance. Ils mettent également en évidence le rôle majeur des régions préfrontales dans l’apprentissage de cette compétence complexe et l’importance des régions précentrales droites et du cervelet dans la performance de l’écriture manuscrite automatisée.

Document joint

article Handwriting - PDF - 1.3 Mo

Improving reading skills in children with dyslexia

Dans ce travail, deux études différentes sont examinées pour évaluer l’efficacité d’un nouveau programme d’intervention pour l’amélioration de la capacité de lecture chez les enfants dyslexiques, connu sous le nom de lecture répétée avec masquage de musique vocale (RVM). L’approche corrective proposée est inspirée du travail original de Breznitz. Les études évaluent un programme de formation RVM intensif de 5 semaines dans un paradigme clinique pré-post-test, ainsi qu’un paradigme longitudinal où il est comparé à 8 mois du programme de remédiation standard (SRP). Les résultats des deux études confirment l’efficacité de la méthode RVM nouvellement proposée. Notamment dans l’étude longitudinale, la vitesse de lecture des enfants, ainsi que les compétences phonologiques, visuo-attentionnelles et cognitives associées, et les attitudes envers la lecture, ont été mesurées régulièrement. Des améliorations significatives de l’efficacité de la lecture et des compétences associées ont été observées, ainsi qu’une plus grande motivation à lire après la formation RVM. Une modélisation des données spécifiquement liées aux compétences exécutives et de vitesse de traitement à impliquer dans la formation RVM, suggérant que RVM peut aider à rééquilibrer les procédures de codage phonologique et orthographique nécessaires pour une lecture efficace. La nature courte, intensive et ciblée de la formation RVM en fait une intervention viable et attrayante pour la pratique clinique. Les résultats préliminaires étant prometteurs, la formation RVM peut s’avérer un outil précieux auquel les cliniciens peuvent faire appel pour traiter efficacement les troubles de la fluidité de la lecture, en particulier lorsque les programmes standard ne donnent pas de résultats

Document joint

article recherche équipe Gilles Leloup - PDF - 904.5 ko

Débat sur la méthode "DDA, Reynolds et Coll.

Un débat a animé les colonnes de la revue anglaise Dyslexia, à la suite d’un article publié par Reynolds et coll.

Documents joints

Commentaires1 - PDF - 34.2 ko

Commentaires 2 - PDF - 44.7 ko

Réponses 1 - PDF - 32.3 ko

Commentaires 3 - PDF - 196.6 ko

Réponses 2 - PDF - 124.5 ko

A.Magnan -2004

Neuroeducation and Neurorehabilitation

In the last decade, important discoveries have been made in cognitive neuroscience regarding brain plasticity and learning such as the mirror neurons system and the anatomo-functional organization of perceptual, cognitive and motor abilities.... Time has come to consider the societal impact of these findings. The aim of this Research Topic of Frontiers in Psychology is to concentrate on two domains : neuro-education and neuro-rehabilitation. At the interface between neuroscience, psychology and education, neuro-education is a new inter-disciplinary emerging field that aims at developing new education programs based on results from cognitive neuroscience and psychology. For instance, brain-based learning methods are flourishing but few have been rigorously tested using well-controlled procedures. Authors of this Research Topic will present their latest findings in this domain using rigorously controlled experiments. Neuro-rehabilitation aims at developing new rehabilitation methods for children and adults with learning disorders. Neuro-rehabilitation programs can be based upon a relatively low number of patients and controls or on large clinical trials to test for the efficiency of new treatments.
These projects may also aim at testing the efficiency of video-games and of new methods such as Transcranial Magnetic Stimulation (TMS) for therapeutic interventions in children or adolescents with learning disabilities.

Document joint

Frontiers 2016 - PDF - 13.9 Mo